OctaHorloge Horloge Astronomique

OctaHorloge est une Horloge Astronomique. Elle donne la position de la lune et du soleil, les horaires de prière, la direction de la Mecque et plein d'autre paramètres astronomique. L'application Android est publiée sur Google Play

Trouver le meilleur sur algotic at algotic.com

Les très fins croissants de Lune.

Dans un écliptique autour de notre planète, la Lune vient en moyenne tous les vingt neuf jours et demi (29 jours 12 heures 44 minutes et 2,9 secondes) se glisser entre la Terre et le Soleil. La Lune est alors en conjonction avec le Soleil. C'est la Nouvelle Lune, et le point de départ d'une nouvelle lunaison. La face de notre satellite naturel tournée vers la Terre n'est pas éclairée par les rayons du Soleil. N'émettant aucune lumière par elle-même, et masquée par la forte luminosité en provenance de notre étoile, la Lune est invisible... sauf lors d'une éclipse de Soleil partielle annulaire ou totale, où l'on peut voir, dans ces rares occasions.

Accueil > news > la bossole > Déclinaison Magnétic

Déclinaison Magnétic

jeudi 26 septembre 2013

la déclinaison magnetic.

La déclinaison magnétique est, en un point donné sur la surface de la terre, l’angle formé entre la direction du pôle Nord géographique et le Nord magnétique (il s’agit donc d’un angle sur le plan horizontal du point d’observation). Cet angle est compté positivement vers l’est et négativement vers l’ouest. La direction du Nord magnétique est celle de la composante horizontale de l’inclinaison magnétique (voir article détaillé).
L’axe de rotation de la terre définit les pôles géographiques, l’axe du champ magnétique terrestre les pôles magnétiques. Ces deux axes ne coïncident pas et le pôle Nord magnétique est ainsi distinct du pôle Nord géographique. Ceci explique que la déclinaison magnétique varie d’un point à un autre sur la surface de la terre.
Elle varie également dans le temps car l’axe du champ magnétique terrestre se modifie au cours du temps au gré des mouvements du noyau terrestre. Certaines cartes marines contiennent en surimpression des courbes d’égale déclinaison (lignes isogoniques).

'Lire la suite' ); ?>